La terminologie WordPress

La terminologie WordPress

La terminologie WordPress

Voici un petit lexique pour WordPress. Même si WordPress peut sembler simple à prendre en main quand on commence à utiliser ce CMS, il est un peu moins facile de comprendre immédiatement sa terminologie. Rapide tour d’horizon des choses qu’il faut retenir pour commencer.

 

Type de contenu

WordPress possède des Types de Contenus (ou Post Types en anglais), les deux types de contenus par défaut livrés avec WordPress sont pages et articles (ou posts). Les articles sont généralement liés à l’actualité, au blogging. Les pages sont plus généralistes, elles permettent souvent de créer du contenu de base : mentions légales, contact..

Vous pouvez créer des types de contenus personnalisés.

Par exemple si vous voulez publier du contenu à propos des voitures. Votre but est de créer des fiches voitures, vous allez devoir alors créer un type de contenu voiture. Vous saisissez ? C’est comme créer des dossiers sur votre bureau.  Vous allez créer un dossier par contenu pour mieux pouvoir les trier.

 

Taxonomie

Les taxonomies permettent de ranger vos types de contenus dans des cases. Ce terme est souvent associé aux catégories mais ils ne sont pourtant pas synonymes. Les taxonomies permettent de regrouper vos contenus autour d’un terme en commun. Les deux taxonomies par défaut des articles par exemple sont Catégories et Etiquettes ( ou Tags en anglais).

Si nous reprenons notre exemple avec un type de contenu voiture, vous pourriez lui ajouter une Taxonomie marques. Ainsi toutes vos fiches voitures pourront par exemple appartenir à la marque Volkswagen, Citroën ou Ford, bref toutes les marques que vous aurez pris le soin d’ajouter vous-même dans cette taxonomie. Vous pouvez créer autant de taxonomies que vous le voulez. Dans notre exemple nous pourrions aussi rajouter la taxonomie modèles ayant comme valeur break, berline, citadine, 4×4 etc.

 

Champs personnalisés

WordPress permet d’assigner aux types de contenu des champs personnalisées ou meta-données.

Si vous voulez associer divers types de données à votre type de contenu, les champs personnalisés permettent de faire des choses assez poussés. Il peuvent prendre tout type de forme : champs texte, url, case à cocher, liste, upload de fichier..

Exemple de champs personnalisés

Thèmes

Les thèmes s’apparentent au design de votre site.

En principe, les thèmes offrent tout ce qui est lié de près au design et à l’ergonomie de votre site. Je dis en principe car de nombreux thème offrent de nombreuses fonctionnalités incluses alors que celles-çi devraient plutôt être incluses dans les extensions.

Les trois thèmes par défaut livrés avec WordPress

Il existe des milliers de thèmes WordPress. Les thèmes peuvent être imaginés pour des thématiques différentes. Il existe des thèmes généralistes, pour le blogging ou les magazines, pour la photographie, pour le commerce et ainsi de suite.

Tous ne sont pas égaux en terme de prix et de fonctionnalités. Certains sont gratuits, d’autres ont un modèle freemium et d’autres sont payants.

Extensions

Les extensions ou plugins en anglais ajoutent des fonctionnalités à votre site. Cela peut être sous diverse manière. Elle peuvent ajouter et/modifier :

  • Les options dans la panneau admin de WordPress
  • Des Widgets
  • Des modèles de page
  • Des shortcodes. Par exemple : Shortcode permettant d’ajouter un formulaire de contact à une page
  • Des fonctions à l’édition des pages, des images, des commentaires etc.
  • Modifier du code de certaines fonctions liées à WordPress. Exemple : Menus, en-tête, commentaires..

Les possibilités de plugins sont quasi infinies. Il en existe plus de 50 000 sur le dépot officiel, sans compter toutes les extensions non répertoriées comme celles sur github, codecanyon et ailleurs.

Pages des extensions

Shortcodes

Les shortcode sont des petits bouts codes simplifiés, représentés entre crochet à insérer dans le contenu de vos pages. ils vont permettre de rajouter une fonctionnalité directement à l’intérieur d’une page.

Ils permettent entre autre d’insérer du contenu qu’il n’est pas possible de créer avec l’éditeur de page. Par exemple, si vous voulez afficher la météo sur certaines de vos pages et qu’un plugin propose de faire cela grâce à un shortcode, vous n’aurez plus qu’à copier/coller ce shortcode au milieu de votre contenu.

Voilà a quoi peut ressembler un shortcode : [shortcode_meteo id="123"]

Les shortcodes peuvent être ajoutés par les plugins ou les thèmes, et la seule choses à faire et de les insérer là ou vous souhaitez voir apparaître la fonctionnalité.

Modèles de Page

Modèles de page

Un Modèle de Page ou Template en anglais (à ne pas confondre avec un Thème) est une façon de présenter une page ou un type de contenu de façon unique. Cette fonctionnalité peut être utile lorsque l’on veut utiliser un modèle déjà définie par le thème pour une tâche spécifique. Par exemple une page de contact, une certaine façon d’afficher les articles, une page propre au compte utilisateur, une page plus large sans sidebar etc.

 

 

Sidebar & Widgets

La sidebar est simplement la colonne de droite ou de gauche (parfois le footer) qui accompagne le contenu principal de la page. Elle permet en général d’afficher du contenu utile communément appelés widgets. Ces widgets sont très nombreux,  il y a les archives, les derniers articles, les sites partenaires etc. Les widgets basiques sont fournis par WordPress (voir ci-dessous) et les autres proviennent des thèmes et des extensions.

Les widgets et sidebars par défaut

 

WordPress est constitué de différents éléments qui font sa richesse, il n’est pas très difficile de connaitre tous ces termes lorsque vous commencez à travailler avec ce CMS. C’est pour cela que tous ces termes sont importants car ils permettent de savoir et comprendre pourquoi et comment fonctionnent tous les éléments qui constituent le WordPress.

Laisser une réponse